La première chose à regarder quand vous choisissez un savon

SAF Savon

Commençons avec ce savon que vous avez acheté sans trop réfléchir dans votre grande surface préférée. Il était beau, il sentait bon mais qu’est ce qu’il laissait votre peau sèche.

C’est normal, les savons solides de grandes surfaces sont en général fabriqués à base de bondillon.

"Les bondillons ça à l’air plutôt sympa ce petit nom ! "

Détrompez vous, il s’agit d’une sorte de pâte de savon fabriquée à partir d’huile pas chère comme l’huile de palme ou de coprah à laquelle on a enlevé la glycérine. Vous vous retrouvez avec un savon super décapant et ça pour votre peau c’est pas le top !

intérieur d'une main, peau sèche

Votre premier savon artisanal

En vacances, au bord de la mer vous vous baladez dans un marché quand une odeur attire votre attention. Lavande, patchouli et un soupçon d’agrumes plus tard vous êtes en face d’un étal chargé de savons qu’on aurait envie de manger. 

La liste des ingrédients est clean, il y a même du lait d'ânesse, top !

étal de savon

Seul petit bémol, c’est un savon saponifié à chaud. C'est déjà mieux que les savons industriels mais les huiles qui composent le savon ont quand même été chauffées pour accélérer la fabrication. Ce procédé leur enlève une bonne partie de leurs propriétés.

Un vrai bon savon est saponifié à froid

Les artisans savonniers préfèrent utiliser la saponification à froid (ou SAF pour les intimes). Cela demande plus de rigueur et de temps mais vous avez en fin de parcours un savon de qualité qui aura été pensé et fabriqué pour prendre soin de votre peau.

Savon beige dans une main

En bonus cette méthode est économe en énergie et en eau donc parfait pour prendre soin de notre planète.

Comment ça marche ?

La SAF, c’est le mélange à température ambiante d’un corps gras (huile ou beurre) avec une base forte (soude : pour faire du savon solide) qui va permettre d’obtenir du savon et de la glycérine. 

La glycérine naturelle c’est un vrai plus pour votre corps. Elle permet d’hydrater, d’adoucir et de protéger la peau.

Rassurez-vous, il n’y a plus du tout de soude dans le savon que vous utilisez !

Une fois son mélange terminé, le savonnier coule le savon dans un moule. En général, un moule carré ou rectangulaire assez grand.

Il faudra attendre 24 à 48 h, la saponification va continuer et le savon va durcir. Assez pour pouvoir être découpé avec un fil type fil à beurre. 

Voilà notre savon fabriqué en saponification à froid a maintenant la forme plus traditionnelle que l’on connaît. 

Mais son chemin ne s'arrête pas là. 

Ensuite les savons sont mis en “cure” (environ 5 semaines), le temps que la saponification prenne fin et que le savon sèche correctement. 

Petite astuce : plus un savon est sec, plus sa durée d’utilisation sera longue. 

savon comme avant à coté de sa boite

Pour résumer, 

  • Les propriétés des huiles de surgraissage (celles qui sont ajoutées en fin de recette et qui donnent le surgras de votre savon préféré) sont conservées pour le plus grand bien de votre peau.
  • Les savons peuvent être colorés avec des colorants naturels comme les argiles et parfumés avec des parfums naturels ou huiles essentielles (aussi choisies pour leurs propriétés).
  • C’est un procédé de fabrication économe en énergie et en eau donc bon pour la planète (en plus d’être bon pour votre peau).

Ici nous n'utilisons plus que des savons en SAF, nous vous avons fait une petite sélection de nos préférés par ici.

Je les découvre 

Venez nous dire en commentaire si vous en utilisez et lesquels vous aimeriez voir sur la boutique !

 

Crédit
1 Photo by Sharon McCutcheon on Unsplash
2 Photo by Heather Ford on Unsplash
Photo by Sincerely Media on Unsplash


Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés